8.1. Jeu d’Y

Parent Previous Next


Le Jeu d’Y, qui se joue sur un hexiquier ayant la forme générale d’un triangle équilatéral, comme celui représenté sur le diagramme N°1, fut inventé au début des années 1950 par Claude Shannon, peu de temps après l’invention du Jeu d’Hex par Piet Hein (1942) et, quelques années plus tard, par John Nasch (1948).




Ce Jeu se joue comme le Jeu d’Hex. Le vainqueur est le joueur qui, le premier, réussit à relier un pion aux 3 côtés du triangle grâce à 3 chaînes de pions de la même couleur que celle du pion.


Cet hexiquier est singulier car, contrairement à ce qui est possible pour un hexiquier ayant la forme générale d’un losange, il n’est pas possible de relier 2 côtés opposés pour un camp et les 2 autres côtés opposés pour un autre camp puisqu’il n’y a que 3 côtés.


Créé avec HelpNDoc Personal Edition: Créer des documents d'aide HTML facilement